Impossible est un mot que je ne dis jamais

Quand les enfants quittent le nid familial … un moment difficile pour les parents !

Que le temps passe vite ! Cette année, mes deux aînés – des jumeaux – passent leur bac, une formalité selon eux, une étape importante pour nous. Cette semaine, ils ont justement renseigné leurs vœux d’orientation sur le portail Internet Admission Post Bac. Et c’est vers des voies totalement différentes qu’ils souhaitent poursuivre leurs études. L’un aimerait entrer dans une école d’architecture à Paris. L’autre voudrait intégrer Science Po à Lille. Mais je sais que le jour de leur départ sera douloureux pour ma femme et moi ! En tout cas, nous profitons des quelques mois qui restent pour passer du temps ensemble et acheter des affaires pour leurs prochains logements comme des clic-clac, des matelas et de la vaisselle.

Qui dit jumeaux, dit deux fois plus d’organisation !

Même s’ils sont très proches depuis leur enfance, il faut bien se rendre à l’évidence, ils seront séparés pour la première fois à la rentrée prochaine. Ils étudieront dans des villes différentes ce qui impliquera une organisation rigoureuse. Et comme ils sont deux, ce sera deux fois plus d’annonces à éplucher, deux fois plus de visites de studio et deux fois plus de choses à acheter. Alors, je ne perds pas de temps. Je profite des promotions de printemps pour acquérir du mobilier. Dernièrement, j’ai commandé des meubles de salle de bain, deux bureaux et un clic-clac pour chacun d’eux. Pour l’instant, nous ignorons où ils logeront mais nous savons que nous aurons besoin de ces équipements.

Une étape qui n’est pas si facile à franchir

Je préfère anticiper en achetant dès maintenant du mobilier. Cela évitera de se précipiter cet été. Au moins, je peux comparer tranquillement les prix. Par exemple, j’ai pu trouver des petits meubles de salle de bain modernes et pas chers dans ce catalogue. J’ai choisi des modèles fonctionnels avec des rangements. De même, ma femme a tenu à commander ici aussi deux clic-clac car dans les logements des étudiants, ce canapé-couchage sert toujours. Mais je me souviens, lors de nos premiers achats, nous avions la larme à l’œil. Les enfants ne s’en rendent pas compte, mais ce n’est pas évident de les voir grandir et quitter la maison. Enfin, c’est la vie ! Nous les aiderons donc à s’installer, à trouver un studio, à l’aménager, à monter leurs meubles de salle de bain et s’ils ont besoin de nous, ils savent qu’ils peuvent nous appeler, de jour comme de nuit.

Laisser une réponse

*